Filtrer par

Disponibilité

Disponibilité

Graines

Dans cette rubrique, vous trouverez des graines de plantes sauvages annuelles. Beaucoup sont des plantes dites messicoles, des plantes des moissons comme le coquelicot ou le bleuet. Ces espèces sont en forte régression et j'en cultive quelques unes pour pouvoir les redisséminer dans les champs. Les autres sont principalement d'origine méditerranéenne. Toutes se sèment à l'automne, car elles profitent des pluies pour développer une rosette qui passera  l'hiver. Au printemps, la plante monte à fleur en avril-mai puis fait des graines (en juin juillet) et meurt.

Sous-catégories

  • Graines de messicoles

    Les récoltes de 2023 sont disponibles et la liste sera bientôt actualisée !

    Les messicoles sont les plantes des moissons (du latin messio). Les plus connues sont bien entendu le Coquelicot (Papaver rhoeas) et le Bleuet (Cyanus segetum) mais il y en a bien d'autres comme le Miroir de Vénus, le Peigne de Vénus, la Goutte de sang... Ces noms communs montrent qu'elles sont depuis longtemps dans le quotidien des hommes. Pourtant, remembrements, herbicides, semences sélectionnées du commerce ont entrainé une forte régression de ces espèces. Si le coquelicot et le bleuet se voient encore au détour d'un champ, d'autres sont devenues très rares voire proche de l'extinction en France.

    Ici, vous trouverez des graines de quelques unes de ces plantes, certaines aux grandes fleurs colorées, d'autres aux petites fleurs insignifiantes. En les cultivant, vous contribuerez à leur maintien, d'autant plus si vous les incitez à quitter votre jardin !
    Les messicoles font l'objet d'un Plan national d'actions décliné en Plans régionaux. Ceci en est une modeste contribution.

    Les plantes messicoles sont considérées comme des annuelles car elles font leur cycle en un an. Dans les faits, elles se sèment à l'automne, passent l'hiver sous forme de rosette puis fleurissent au printemps et se resèment en début d'été. Quelques unes ne germent qu'au printemps mais ont besoin de froid pour germer. Dans tous les cas, un semis aux mois d'octobre-novembre est l'idéal. La première année, prenez-en soin dans un coin du potager, vous apprendrez à reconnaître les semis et les rosettes hivernales. Les années suivantes, elles se resèmeront toutes seules dans le potager pour peu que vous en gardiez quelques unes.

    Si tout va bien, d'autres espèces seront disponibles l'année prochaine : Aspérule des champs, Nigelle fausse-nigelle, des Gesses, Caucalis à feuilles larges, Alchémille des champs... Et je suis à la recherche de quelques autres comme l'Orlaya à fruits larges, les Bifora radiant et testiculé, la Dauphinelle pubescente, les Hypecoum...  pour les plus spectaculaires mais aussi des plus discrètes comme la Thymélée passerine, les Polycnèmes ou les graminées.

  • Autres annuelles

    Les récoltes de 2023 sont disponibles et la liste sera bientôt actualisée

    Graines d'annuelles, principalement méditerranéennes, non spécialement messicoles.

    Si tout va bien, j'espère vous proposer d'autres Silènes (nocturna, gallica, conica), des Staphisagria (picta, macrosperma), Nigelle de Damas (forme subspontanée simple) et peut-être d'autres encore selon le succès de leur culture.

Filtres actifs